La région d’Aurangabad est tellement riche historiquement que l’on peut découvrir des merveilles au détour d’un chemin.

Cela s’est produit pour nous la semaine dernière.

Le fort de Daultabad qui est un chef d’oeuvre de l’architecture médiévale, a été une grande cité à partir du 14 ième siècle quand le sultan de Delhi  Muhammad bin- Tughlûg a décidé de transférer sa capitale de Delhi à Daultabad.  Il fit édifier quatre lignes de défenses dont 3 sont encore visible aujourd’hui. Aujourd’hui, c’est ces lignes de défense qu’il est possible de visiter.

La quatrième ligne de défense, appelée Ambarkot,  n’a pas été déclaré sous la protection du gouvernement et donc elle a aujourd’hui quasiment disparue.

C’est pendant l’exploration de cette dernière que nous avons découvert un hamman datant de 1583.

D’extérieur cet édifice a perdu de sa superbe car le premier étage a été détruit.

IMG_1167
Entrée du hammam

Par contre,  une fois à l’intérieur, on va de surprise en surprise.

Ce hammam fut construit en 1583, sous le règne des Nizam d’Ahmednagar comme en témoigne les fresques représentant leur emblème.

IMG_1147
Emblème des Nizam d’Ahmednagar

En rentrant dans le hammam, il y a des escaliers de chaque coté qui donnaient accès à l’étage. Vu l’état du premier étage, les deux escaliers sont condamnés.  La première porte donne accès à la salle de réception du hammam.

 

IMG_0943[1]
Salle de réception
La porte suivante donne sur un couloir qui dessert à droite les toilettes et à gauche une serie de salles qui permettaient le bain traditionelle. Des salles privées permettaient d’avoir un peu d’intimité et aux masseurs et autres praticiens de pouvoir administrés leur soins.

 

Sur les murs, il est encore possible de voir des fresques d’ornements.

IMG_0973[1]

Comme à chaque fois que l’on découvre de nouveaux lieux, nous avons un long travail de recherche à effectuer. Dès que nous avons de nouveaux éléments, nous vous tiendrons au courant.

Publicités