Si Aurangabad est connu surtout pour les grottes d’Ellora et d’Ajanta, on oublie son passé glorieux et son importance dans l’histoire de l’Inde.

Des explorateurs, des écrivains, des philosophes ont parlé de cette ville dans leurs ouvrages.  Dans cet article, nous allons décrire certains de ces livres et leur auteur. 

Nous suivrons l’ordre chronologique pour cette description.

Voyages de Mr de Thévenot

Auteur: Jean de Thévenot

téléchargement

Date de publication: 1664

Sur l’auteur:  Jean de Thévenot, né à  Paris le 16 juin 1633 et mort à Mianeh le 28 novembre 1667, est un voyageur français, connu pour ses récits de voyages en Europe, en Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Inde. Il a introduit la fève de café à Paris en 1657 après que le marchand Jean de la Rocque, revenant de Constantinople, introduit des fèves à Marseille en 1644.

Sur le livre: Ce livre est le récit de voyage de cet homme qui a traversé plusieurs continent. C’est un témoignage de comment était l’Inde sous Aurangzeb du vivant de l’empereur. 

Passage sur Aurangabad: de la page 218 à 226. Jean de Thévenot est venu à Aurangabad pour voir les grottes d’Ellora. Il explique que depuis Ahmedabad, il a entendu parler de la beauté de ces grottes. Tout juste arrivé à Aurangabad, il organisa son voyage pour se rendre à Ellora. Ne trouvant pas d’interprète, il partit avec des serviteurs. Ce manque d’interprète lui empêchera de comprendre les choses qu’il verra sur le chemin. Sur la route, il fera la description du fort de Daultabad et aussi de la vallée des saints et de Rauza ( qui deviendra Khuldabad en 1707). 

Le tour du monde en 80 jours

Auteur: Jules Vernes

téléchargement (1)

Date de publication: 1872

Sur l’auteur:Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes et mort le 24 mars 1905 à Amiens, est un écrivain français dont l’œuvre est, pour la plus grande partie, constituée de romans d’aventures utilisant les progrès scientifiques propres au XIXe siècle.

Sur le livre: Le roman raconte la course autour du monde d’un gentleman anglais, Phileas Fogg, qui a fait le pari d’y parvenir en quatre-vingts jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français.

Passage sur Aurangabad: le passage est assez court (moins d’une demi page, page 72). Il raconte juste la traversée du territoire de Aurangabad et d’Ellora. 

 

L’inde (sans les Anglais)

Auteur: Pierre Loti

téléchargement (2)

Date de publication:1903

Sur l’auteur:Louis Marie Julien Viaud dit Pierre Loti, né le 14 janvier 1850 à Rochefort et mort le 10 juin 1923 à Hendaye, est un écrivain et officier de marine français. Membre de l’Académie française, il est enterré à Saint-Pierre-d’Oléron sur l’île d’Oléron dans le jardin d’une maison ayant appartenu à sa famille après des funérailles nationales. Sa maison à Rochefort est devenue un musée.

Sur le livre: C’est le récit de voyage de Pierre Loti en Inde. L’itinéraire dans le roman a été remanié par rapport à l’itinéraire originel de l’auteur. 

Passage sur Aurangabad: de la page 204 à 217. Comme dans le livre de Jean de Thévenot, Pierre Loti décrit son voyage entre Aurangabad et les grottes d’Ellora. Il passa devant Daultabad dont la montagne forteresse l’impressionna. Il traversa ensuite Khuldabad. Il fera par la suite une longue description de sa découverte avec les grottes de nuit et seul. Expérience quasi mystique.

Un grand merci a Sebastien Leboucher pour son temps et son aide dans la découverte de l’oeuvre de Pierre Loti 

 

 

Publicités